Actualités

Ciboure engagée auprès des familles :
création d’une aide communale à la garde d’enfants

Afin de soutenir les familles cibouriennes face à l’augmentation du coût de la vie, la commune et le CCAS de Ciboure mettent en place une nouvelle aide financière, relative à la garde de leur enfant avant l’entrée à l’école.

A l’arrivée d’un nouveau-né, les familles peuvent faire le choix de faire garder leur enfant, notamment lors de la reprise d’une activité professionnelle. Certaines privilégieront un accueil individualisé, d’autres préfèreront le collectif, d’autres encore un accueil immersif… Les modes de garde sont multiples, et souvent complémentaires : multi-accueil municipal, associatif, assistante ou assistant maternel, maison d’assistantes ou d’assistants maternels, réseau familial…
Le multi-accueil communal Marie Fleuret propose un accueil collectif à 25 enfants, sous contrats réguliers ou en occasionnel. Cette offre ne peut répondre à toutes les demandes, et les familles se voyant refuser une place, optent alors souvent pour un mode de garde privé, une solution souvent plus onéreuse. Ce surcoût qui peut freiner la reprise d’une activité professionnelle par les parents, en premier lieu par les femmes, les fragilisant économiquement et socialement.
Face à ce constat d’inégalité financière, et dans le cadre de sa politique municipale de soutien à la parentalité, l’équipe cibourienne et le CCAS ont travaillé sur la mise en place d’une aide pour mieux accompagner les familles et rétablir l’équité entre elles mais aussi au sein des foyers.

Dès le mois de septembre, cette aide sera versée sous conditions de ressources, aux parents cibouriens exerçant une activité professionnelle qui nécessite un mode de garde pour leur enfant de 0 à 3 ans et dont l’accueil en crèche n’est pas possible. Quatre tranches de revenus ont été définies. Cette aide, qui peut aller jusqu’à 720€ par an, devrait bénéficier à 23 familles cibouriennes.
A noter que les parents qui ne sont pas en activité mais qui souhaitent faire garder leur enfant seront, eux, orientés vers l’accueil occasionnel de la crèche Marie Fleuret (avec des tarifs adaptés aux ressources des familles).

 

Comment en bénéficier ?

Si vous aviez effectué une demande de place en crèche dont vous avez été débouté, et si vous employez un assistant maternel (16h/semaine minimum), vous pouvez contacter, dès le mois de septembre 2022, le CCAS de Ciboure : 05 59 47 92 87 – ccas@mairiedeciboure.com