Actualités

La Ville au soutien du mouvement Culture en colère – Théâtres occupés

La Ville au soutien du mouvement Culture en colère – Théâtres occupés enPays Basque

Actions à Ciboure et Saint Jean de Luz ce dimanche 2 mai

Communiqué de presse d’Eneko Aldana-Douat, maire de Ciboure, et Emilie Dutoya, adjointe à la culture, au patrimoine et à la vie associative

Voilà déjà plus d’un an que le monde culturel dans sa grande diversité (artistes, metteurs en scène, techniciens,…) est à l’arrêt ! Théâtres, cinémas, salles de concert, musées…ces lieux sonnent trop creux, trop vides depuis trop longtemps.
Le mouvement de contestation des théâtres occupés, initié à l’Odéon à Paris, pour protester contre la précarisation de tout un secteur a très vite gagné du terrain ; le vendredi 26 mars dernier, les acteurs et actrices du monde de la culture d’Iparralde rejoignaient ce mouvement pour faire entendre leur voix et exprimer ainsi leur colère et leur ras le bol autour de 3 revendications essentielles : la réouverture des lieux culturels avec un protocole sanitaire adapté, la prolongation de l’année blanche des intermittents du spectacle et le retrait de l’assurance chômage qui précariserait un peu plus celles et ceux qui souffrent déjà.

Après de nombreuses actions revendicatives et festives menées à Bayonne, Hasparren, Hendaye, Saint-Pée et Ascain que nous tenons à saluer, une nouvelle manifestation aura lieu ce dimanche 2 mai entre Saint Jean de Luz et Ciboure, à l’initiative de la Compagnie des Syrtes et de l’association Sens et Mouvement.

La culture est un droit fondamental qui doit vivre, s’exprimer, respirer !

Aussi, nous tenons à témoigner notre soutien aux organisateurs de cette manifestation, ainsi qu’à l’ensemble des acteurs et actrices culturels qui les rejoindront. Nous serons bien évidemment à leurs côtés et appelons toutes celles et ceux qui le peuvent à y prendre part (dans le strict respect des mesures sanitaires).
Nous avons également une pensée pour les commerçants et artisans de notre territoire dont le rideau reste désespérément fermé.

Nous sommes tous essentiels ! Denok funtsezkoak Gara !

Eneko Aldana-Douat, Maire de Ciboure
Emilie Dutoya, Adjointe en charge de la culture, du patrimoine et de la vie associative