Actualités

Réunion publique du PLU de Ciboure : une présentation applaudie !

Hier soir, la communauté d’agglomération Pays Basque et la ville de Ciboure ont présenté le projet de PLU à la population cibourienne au sein d’une réunion publique marquée par des échanges constructifs. 

  • La volonté de réinstaurer un dialogue apaisé et serein

Désireuse de réinstaurer le dialogue avec la population sur un sujet aussi stratégique qu’est le PLU, la municipalité avait organisé une première réunion publique en mars, en visioconférence du fait du contexte sanitaire.
Pour cette seconde réunion, en présentiel cette fois, associations et particuliers de tous âges ont assisté à la présentation du projet par élus et techniciens, avant d’enchaîner sur un échange de questions-réponses, pour lequel les intervenants ont démontré une écoute très attentive. La municipalité tient à souligner la qualité des échanges qui ont été particulièrement constructifs (et applaudis en fin de réunion !), et elle remercie en cela l’ensemble des personnes présentes hier soir.

  • Un PLU indispensable pour une gestion maîtrisée de l’aménagement de la ville

Le maire de Ciboure a rappelé la nécessité pressante de disposer rapidement d’un PLU exécutoire, afin de sortir du régime général du règlement national d’urbanisme, qui n’est par essence pas de nature à répondre aux enjeux spécifiques de la commune.
« La démographie a chuté de 10% en seulement 6 ans, a rappelé le maire. Aujourd’hui, quelles sont les conséquences ? Des postes supprimés dans les écoles publiques (perte d’1/4 des effectifs sur les 4 dernières années), une crèche municipale qui se vide de ses enfants, des services qui ferment. » En parallèle, la part des résidences secondaires ne chute pas, représentant 45% des habitations.
Comme l’a exposé le maire en introduction, disposer d’un PLU permet de « planifier l’aménagement global de la commune, en apportant des réponses adaptées aux besoins en matière d’habitat, de services, de mobilités, d’économie, tout en s’assurant d’une gestion économe de l’espace ».

  • Un PLU vertueux sur la consommation d’espaces naturels, privilégiant le renouvellement des zones urbaines pour limiter l’étalement urbain

Sur un territoire géographiquement contraint, la commune de Ciboure est soumise à la Loi Littoral et doit nécessairement proposer un projet qui réponde à ces dispositions légales spécifiques, qui visent à protéger la richesse liée à l’élément eau (Nivelle, Océan, Untxin).
La municipalité défend un projet qui tend à réduire de 50% la consommation d’espaces naturels, s’attachant à ainsi préserver les espaces remarquables tels que les Barthes de la Nivelle, les espaces boisés significatifs, la ville-jardin de la colline de Bordagain, les zones agricoles, etc.
Pour limiter cette consommation d’espaces, c’est le renouvellement urbain qui est privilégié pour répondre aux besoins en logements de la population et aux obligations de la loi SRU en la matière. A cette occasion, Peio Dufau, adjoint en charge de l’urbanisme, a rappelé que le fait que la commune ne réponde pas à ses obligations au regard de la loi SRU grève chaque année les finances de Ciboure de 130 000€, somme du prélèvement versé à l’Etat.
Le futur quartier de l’Encan est privilégié pour ce renouvellement urbain, et l’extension de l’urbanisation sera contenue au sud de l’autoroute sur 2 hectares de zone à urbaniser, avec la création prévisionnelle de 100 à 130 logements pour les Cibouriens, dont 75 à 100% de logements accessibles.

  • Prochaine étape : arrêt du PLU en conseil communautaire avant enquête publique.

Les Cibouriens ont tout l’été pour déposer leurs observations, afin que la phase administrative de finalisation du dossier puisse être effectuée avant l’arrêt définitif en conseil communautaire le 2 octobre.

  • Un registre d’observation est à disposition en mairie de Ciboure, aux jours et heures d’ouverture du service urbanisme (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30, sur RDV)
  • Il est aussi possible de transmettre ses observations par simple courrier adressé à Monsieur le Maire de Ciboure (Place Camille Jullian – 64500 Ciboure) ou mail (service.urbanisme@mairiedeciboure.com) en précisant « élaboration du PLU » en objet, et/ou à Monsieur le Président de la Communauté Pays Basque (15 avenue Foch 64185 Bayonne).

L’échéancier prévoit la consultation des personnes publiques associées d’octobre à décembre, suive de l’enquête publique au 1er trimestre 2022, ce qui permet d’envisager un PLU exécutoire pour le courant de l’année 2022.